City guides

City guide: un long week-end à Budapest

26 février 2017
Cityguide Budapest

Hello!

Il y a maintenant 15 jours, nous sommes parties entre filles découvrir Budapest le temps d’un long week-end. L’occasion de se baigner dans les magnifiques bains Gellert, de flâner le long du Danube, d’admirer de nombreuses oeuvres de street art et de profiter du luxe d’un hôtel 4* pour un budget très raisonnable.

Quand ma copine Aurélie a lancé l’idée de partir pour un week-end à Budapest il y a quelques mois, j’ai tout de suite été motivée. Au cours des dernières années, je suis peu partie pour de longs séjours du coup, j’aime multiplier les « city breaks » dans les grandes villes Européennes dès que j’en ai l’occasion. En plus, depuis Lyon, le choix de destinations via des compagnies aériennes low cost est vraiment large. Pour vous donner une idée du tarif, nous avons payé autour de 80€ en réservant notre vol 3 mois à l’avance! Nous sommes parties un jeudi matin à 7h30 et rentrées le samedi par un vol à 17h30.

Notre hôtel: le Bo33, un 4* à prix tout doux

De nouveau, c’est Aurélie qui a déniché le Bo33, petit coin de paradis dans lequel nous avons passé 2 nuits pour 35€ par jour par personne! Les (gros) plus de cet hôtel:

  • Idéalement situé dans le coeur du quartier juif, nous étions à proximité du centre ville et à une dizaine de minutes à pied du métro
  • Pour 4, nous avions pu bénéficier d’une family room: 2 twins communicantes en mode pyjama party 🙂
  • Literie validée par mon dos en carton ^_^ et grande salle de bain
  • Petit déjeuner inclus avec un buffet gargantuesque (coucou la fontaine à chocolat et le champagne!)
  • Room service testé et approuvé pour les soirs de flemme (10€ une grosse salade César et une boisson)
  • Des petites attentions trop choupi: Nespresso, bouilloire et chocolat dans la chambre, verre d’accueil
  • Un espace bien être avec vue panoramique sur la ville (sauna et jacuzzi)
  • Un personnel aux petits soins (gestion des réservations, conseils pratiques…)
Cityguide Budapest

Photo issue du site officiel de l’hôtel (www.bo33hotelbudapest.com)

Cityguide Budapest

Photo issue du site officiel de l’hôtel (www.bo33hotelbudapest.com)

Cityguide Budapest

Photo issue du site officiel de l’hôtel (www.bo33hotelbudapest.com)

Le Tuning bar&burger, un très bonne adresse!

Une fois n’est pas coutume, ce cityguide ne va pas regorger d’adresses gourmandes car lors de notre séjour, nous étions 2 à être malades, ajouté au petit dèj qui faisait largement office de brunch, nous n’avons pas vraiment honoré notre réputation de #Teamventresurpattes. Mais nous ne nous sommes quand même pas laissé dépérir et avons testé, peu après notre arrivée, le Tuning Bar&Burger ce spot à burgers à environ 10 minutes à pied de notre hôtel. La déco, un peu indus’ mais pas trop froide, est vraiment cool. Le service souriant et attentionné. Et le détail au top: un écran diffuse la préparation des  burgers en direct! Les portions sont très généreuses et la viande de qualité pour 10 à 15€ le burger. J’ai testé et apprécié l’option galette de légumes. Par contre, j’ai pris un pain sans gluten et je pense qu’il y avait une importante différence de moelleux avec le pain classique brioché.

Cityguide Budapest

CItyguide Budapest

Incontournables pour boire un verre: les ruin bars

Nous sommes passées en fin d’après-midi à Szimpla Kert, situé dans le centre ville et j’ai été carrément séduite par ce lieu atypique. Il s’agit en fait d’un ensemble de bars regroupés (bar à vins, à cocktails, à bières…) qui a vu le jour en 2002 dans un immeuble à l’origine abandonné avec une décoration unique issue d’un mélange d’objets de récup’ des années 80 et d’oeuvres de différents artistes. Une vraie ambiance underground dans laquelle se déroulent également des expos et des projections de films en journée. Les copines y sont retournées en soirée et, apparemment, le titre de 3ème meilleur bar du monde acquis en 2012 lors d’un concours Lonely Planet n’est pas usurpé! Mix culturel et dépaysement assurés. Par contre, un conseil: ne vous y rendez pas trop tard car autour de minuit la file d’attente était démentielle!

CItyguide Budapest

CItyguide Budapest

Le walking alternative free tour: visite de la ville autour du street art

Je ne connaissais pas du tout les « walking free tours » avant que ma copine Serena, qui faisait également partie de la bande des 4 de ce week-end à Budapest, nous en parle et c’est carrément génial. Il s’agit de visite de villes proposées par des locaux ou des expat’ selon différentes thématiques. L’organisme qui proposait ces visites de Budapest est présent dans de nombreuses autres villes d’Europe. Il suffit de réserver et de se rendre au point de rendez-vous à l’heure donnée et c’est parti pour 2h à 3h de visite. Lorsque nous nous y sommes rendues, 2 visites, en anglais, étaient proposées. « The original tour », un circuit classique qui permet de découvrir les principaux monuments et lieux touristiques de la ville et la version « alternative » orientée vers le street art, les parcs, la culture moderne et urbaine. Une très chouette manière de décrypter les oeuvres de street art, de découvrir le 7ème arrondissement (qui regorge de petites boutiques et de stands de créateurs, de salons de thé) et de se cultiver sur l’histoire de la ville. Bianca, notre guide, était passionnée et passionnante, on sentait qu’elle avait vraiment à coeur de nous transmettre ses connaissances et ses bons plans. Comme son nom l’indique, le « walking free tour » n’a pas de prix fixe, la rémunération des guides, souvent étudiants, est basée sur les pourboires. A faire si possible rapidement après être arrivé dans la ville afin d’avoir le temps de tester les bonnes adresses des guides!

Cityguide Budapest

CItyguide Budapest

CItyguide Budapest

Les bains Gellert: la détente dans un cadre magnifique

A Budapest, le plus compliqué au sujet des thermes, c’est de choisir dans lesquels se rendre quand tu n’as pas le temps de tous les faire! Il existe 4 lieux différents! Nous avons longuement hésité entre les bains Gellert et les bains Széchenyi, qui paraissaient également magnifiques et nous avons finalement opté pour ceux qui étaient le plus accessibles pour nous pour optimiser notre planning. Construits en 1918 et mis en service en 1927, ces bains sont une vraie merveille d’un point de vue architectural avec ses décors orientaux, Ottoman ou encore Art déco. Constitués de nombreuses petites salles avec des bassins à différentes températures, des cols de cygne, des hammams, des saunas, de nombreuses cabines de massages, le lieu est gigantesque! On a d’ailleurs regretté de ne pas trouver un plan à l’intérieur car on s’est rendu compte une fois sorties que nous n’en avions fait qu’une partie. Un conseil: réservez une cabine, cela vous permettra d’accéder à un box où vous changer et laisser vos affaires, pensez à emmener une grande serviette car même en prenant ce « forfait » cabine (comptez environ 20€), il n’y en a pas de fournie et apportez un bonnet de bain, obligatoire pour l’accès à certains bassins.

Cityguide Budapest

Photo issue du site http://gellertspa.com

Cityguide Budapest

Photo issue du site http://gellertspa.com

Vue panoramique sur Budapest depuis le bastion des pêcheurs

Le samedi matin, avant de reprendre le chemin de l’aéroport, nous sommes montées au Bastion des pêcheurs. Situé dans le quartier du château côté Buda et constitué de 6 tours, le monument est placé là où se situait autrefois une portion du mur d’enceinte qui entourait la colline. Cette portion du mur était gardée par la guilde des pêcheurs, d’où son nom. Le monument a été sévèrement endommagé lors du siège de Budapest pendant la Seconde Guerre Mondiale mais aussi l’un des premiers à être rénové dans le quartier. Cet ensemble de tours est vraiment superbe et la vue panoramique sur le Parlement, la Basilique, le Danube et tout Pest est splendide. Petit point Histoire car, je ne le savais pas avant de m’y rendre, mais la ville actuelle est née de la fusion des villes de Buda, Obuda et de Pest en 1873! Et 2 ambiances distinctes règnent de chaque côté du Danube: Buda fait très résidentielle, assez « huppée » et Pest nettement plus populaire et animée.

CItyguide Budapest

CItyguide Budapest

Pour compléter ce cityguide, quelques conseils en bonus:

  • Pour vous rendre en centre-ville depuis l’aéroport qui se trouve à une vingtaine de kilomètres, je vous conseille vivement de prendre une navette. Nous avons opté pour le « mini-bud« , un utilitaire 9 places, qui nous a déposé devant notre hôtel pour environ 12€ l’AR par personne.
  • Les pourboires ne sont pas systématiquement intégrés à la note, quand ce n’est pas le cas, il est d’usage de laisser entre 10 et 15% du montant total si on a été satisfaits du service
  • La monnaie en Hongrie n’étant pas l’Euro mais le Forint, les frais de retrait au distributeur peuvent être élevés et il peut être plus intéressant de partir avec du cash en Euros et de faire du change sur place. Renseignez-vous bien auprès de votre banque avant votre départ et si vous faites du change sur place, évitez les lieux trop touristiques comme l’aéroport ou les gares où les taux sont mauvais.

Connaissez-vous Budapest? Quelles sont vos villes de prédilection pour un long week-end?

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply CannelleB 26 février 2017 at 22 h 29 min

    WAOUH !!! Les bains sont magnifiques !!! La vue est sublime !!! Et le concept du walking free tour que je découvre grâce à toi !! c’est top !!!

    • Reply Pink Blizzard 26 février 2017 at 22 h 32 min

      Oh merci pour ton commentaire ici ma belle! Et ravie de te faire découvrir à mon tour les walking free tours 😀

  • Reply Noémie 7 avril 2017 at 9 h 15 min

    Une belle ville d’histoire ! je te souhaite bonne continuation c’est toujours avec grand plaisir que je lis ton city guides !

    • Reply Pink Blizzard 7 avril 2017 at 19 h 25 min

      Merci beaucoup pour ton commentaire, Noémie! C’est super agréable d’avoir un retour sur mes articles, je suis ravie que mes city guides te plaisent 🙂 Très belle soirée à toi!

    Répondre à Pink Blizzard Cancel Reply